https://www.facebook.com/tr?ev=6029847359740&cd[value]=0.01&cd[currency]=EUR&noscript=1

Note de l'utilisateur: 0 / 5

Donnez une note !
0 sur 5 - 0 votes
Merci d'avoir noté cet article.

Hier, comme annoncé sur mon compte twitter, j'ai participé à mon premier coworking.

Cet anglicisme regroupe un concept de partage sporadique de locaux, sur la base du volontariat.

Bref, des gens qui s'ennuie chez eux ou bien qui n'arrivent pas à travailler et qui veulent se retrouver entourés de "collègues".

Je mets collègues entre parenthèses, car ici il est nullement question de travailler ensemble, même si les situations diverses peuvent y amener, il s'agit de travailler les uns à côté des autres sur ses propres projets.

C'est ainsi que j'ai continué mon travail de mise à jour d'un site pour la société coregraph de dijon, que j'ai pris contact avec des clients, lu mes courriels, pendant qu'à côté de moi s'affairaient des confrères aux activités variées.

Je ne vais pas tous les citer, car je risquerai d'en oublier et la liste est longue, mais nous étions une quinzaine, et nul doute que certain(e)s croiseront ma route professionnellement.

Ce fut donc sympatique , pesons toutefois le pour et le contre :

Pour le coworking :

- On voit des gens !! : quand on travaille seul chez soi, pas facile d'avoir du lien social autre que celui d'internet et des clients du matin chez le boulanger

- On est sérieux !! : Enfin ce fut mon cas, Content, pas de jeux, pas de twitter intempestif, pas de batifolage sur rue 89 ou chez korben, personne ne surveille personne mais quand même ...

- On peut causer !! : D'un coup, tu peux élever la voix et dire : "qui a déjà réussi à faire ..... ? " " comment faites vous pour ..... ? " , c'est autrement plus parlant que d'aller sur un forum, c'est hyper réactif.

- Tu croises d'autres corps de métiers !! : Ben oui, des étudiants, des archi, des têtes quoi ... y avait mêmes des graphistes !

- On est loin de chez soi !! : Loin du bruit des voisins, de la sonnette, de la pub téléphonique, de la belle-mère qui t'appelle pour avoir des nouvelles, de la lessive qu'il faut étendre, du ménage, du rangement, loin du quotidien.

Contre le coworking :

- On voit des gens !: quand on travaille seul chez soi, c'est parfois bien de ne voir personne, d'être plongé dans son boulot, à fond, à fond, à fond ....

- On est sérieux !! : oui, et ça fait l'oeuf !! j'aime bien m'arréter pour faire une partie d'Harvest Honnors, d'aller sur facebook, de déconner sur skype .....

- On peut causer !!! : D'un coup, tu entends quelqu'un élever la voix et dire : "qui a déjà réussi à faire ..... ? " " comment faites vous pour ..... ? " , au moins sur le forum tu y vas quand tu veux !

- Tu croises d'autres corps de métiers !!!! : Ben oui, des étudiants, des archi, des têtes quoi ... y avait mêmes des graphistes !
Et si j'avais voulu en croiser tous les jours j'aurai fait un autre boulot !! non mais !!

- On est loin de chez soi !! : Loin de la cafetière et de ton bol de 1 litre,  de la belle-mère qui t'appelle pour avoir des nouvelles mais que tu es bien content d'avoir quand même au téléphone parce que si t'étais dans un bureau tu pourrais pas lui répondre , de la lessive qu'il faut étendre, du ménage, du rangement, de tout ce que tu auras à faire quand même en rentrant le soir !!

Bilan : Ni pour, ni contre , bien au contraire ...

Dans l'ensemble j'ai aimé,

je ne le ferai pas tous les jours, car je prèfère nettement bosser seul chez moi, mais je vous recommande à tous d'essayer.

j'y retournerai, c'est sur, et la prochaine fois je prendrai le train (entre les 40 km aller retour, les cafés, le parking, et le repas, il faut un budget)

Une fois par mois me parait un rythme raisonnable ... On va voir.

Quand à vous qui me lisez, testez, une fois, juste pour voir, et vous serez peut être, même surement, accro ...

cela se passe ici : le site du coworking à Nancy